Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

Bandeau Sciences Humaines

UFR SCIENCES HUMAINES

Licence histoire de l’art et archéologie (ouverture prévue à la rentrée 2017 du parcours histoire de l’art et du parcours archéologie - sous réserve de validation par les instances de l’uB)

Objectifs de la formation

La Licence Sciences Humaines et Sociales mention Histoire de l’art et Archéologie a pour objectif principal de préparer à l’entrée en master. Un choix est proposé en fin de 2ème année vers deux parcours : Histoire de l’Art ou Archéologie.

DISPOSITIFS D’ACCOMPAGNEMENT | DÉBOUCHÉS | ORGANISATION ET DESCRIPTIF DES ÉTUDES | MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

DISPOSITIFS D’ACCOMPAGNEMENT

L’accompagnement de l’étudiant est personnalisé par différents dispositifs.
Le Plan Réussir en Licence (PRL) s’applique sur les trois années de Licence. Il vise à renforcer l’apprentissage des méthodes de travail pour l’ensemble des étudiants et à détecter au plus tôt les étudiants en difficultés potentielles, afin de mettre à leur disposition un dispositif adapté à leurs besoins dans les domaines de la culture générale disciplinaire et de l’expression française.
Une procédure d’évaluation des difficultés est mise en place dès le début de l’année sous la forme d’un contrôle des connaissances générales permettant à la fois de juger du fond (connaissances générales en chronologie / art / archéologie) et de la forme (niveau en français, capacités de rédaction…). Un tutorat de rentrée offre aux étudiants de première année l’information sur l’organisation des études, les modalités d’évaluation des enseignements, les structures et les moyens mis à leur disposition.
Un tutorat pédagogique d’accompagnement est organisé pendant la 1ère année de licence.


DÉBOUCHÉS

Poursuites d’études

Conformément à l’article L612-6 du Code de l’Education, l’accès au Master 1 mentions Histoire de l’art- Archéologie Science de l’archéologie est soumis à capacités d’accueil.
L’admission des étudiants est prononcée après examen des dossiers, selon les critères et procédures validés par les conseils centraux de l’Université de Bourgogne.
L’UFR Sciences Humaines propose un accès aux Masters suivants :

— Master 1 Histoire de l’art (Archéologie, Images, Patrimoine)
Ce master débouche sur le master 2 orienté vers la recherche et les métiers de conservation ou de médiation du patrimoine dans les champs de l’archéologie et de l’histoire de l’art.
Il offre en master 2 deux spécialités
— Archéologie, images, Patrimoines
— Fabriques de l’image

— Master 1 Archéologie et Sciences de l’Archéologie (co-habilité avec l’Université de Franche- Comté).
Ce master se déroule sur 2 ans avec une spécialisation en trois parcours en Master 2 :
— Archéologie, Culture, Territoires, Environnement (ACTE)
— Archéo-Géo-Sciences (AGES)
— Archéologie du Bâtiment (ArBa)

Autres poursuites d’études

L’Institut de Préparation à l’Administration Générale (IPAG) prépare les candidats aux concours administratifs de catégorie A.
L’ESPE Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ex IUFM) prépare au Master des Métiers de L’Enseignement, de l’Education et de la Formation 1er degré – professeur des écoles et au Master Encadrement éducatif - Conseiller Principal d’Education.

Métiers

Les métiers de l’enseignement.
L’acquisition de la licence permet d’accéder par voie de concours de catégorie A aux fonctions de cadre de la fonction publique et de la fonction publique territoriale.
Les métiers de la documentation et de la culture
Les métiers de techniciens en archéologie préventive ou en musée, d’animateurs et gestionnaires de collections au sein des métiers du Patrimoine.

ORGANISATION ET DESCRIPTIF DES ÉTUDES

Site préparant au diplôme : Dijon
Organisation générale

La Licence Sciences Humaines et Sociales mention Histoire de l’art et Archéologie comprend six semestres, divisés chacun en Unités d’Enseignements (U.E.).
Chaque semestre représente à 30 crédits européens et comprend 5 UE affectées chacune de 6 crédits européens, dont deux UE fondamentales, deux UE méthodologiques et une UE d’ouverture.
Les langues (anglais, allemand, espagnol ou italien) sont enseignées chaque semestre, certaines dans une orientation spécifique vers l’histoire de l’art.
L’informatique est enseignée au semestre 1 de la licence 1.


- Les 1ère et 2ème années de licence comportent :
Une culture générale et de communication : pratique des langues étrangères renforcée - expression française - culture historique et ouverture vers les langues anciennes (latin, grec) - large champ de spécialités enseignées (de la Préhistoire aux avant-gardes contemporaines en Archéologie comme en Histoire de l’Art) ; une attention marquée aux cultures européennes, de la Méditerranée au Monde nord alpin.
Une bonne maîtrise des outils : technique du commentaire de documents (œuvres ou vestiges archéologiques, monuments, documents historiques) - initiation à l’informatique documentaire.
Une attention soutenue à la pré professionnalisation : - dans les domaines de la conservation du patrimoine,- de la muséologie,-réalisation de stage en musée (Musée des Beaux-Arts de Dijon et d’autres villes, Consortium de Dijon) -stage de terrain en archéologie régionale Alésia, Bibracte, Autun…).
- En 3ème année de licence, deux parcours sont possibles :

Archéologie : tournée vers une professionnalisation renforcée en relation avec les opérations d’archéologie préventive, préalables aux travaux contemporains d’aménagement de notre espace de vie. Il s’agit à la fois d’enseignements chrono-culturels de la Préhistoire au Moyen-Age et de méthodes et disciplines spécifiques (anthropologie, archéozoologie, archéobotanique…) et d’outils (dessin archéologique, base de données…)

Histoire de l’Art : le parcours proposé permet d’approfondir les thématiques et d’élargir le champ des connaissances à des domaines nouveaux, souvent "porteurs" (arts décoratifs). Des cours "méthodes et pratiques" initient les étudiants à la recherche, tandis que les stages lui font prendre conscience des réalités de la vie professionnelle.

Présentation des UE de la L3 Histoire de l’art et archéologie

SEMESTRE 5
UE 1 Disciplinaire chrono-culturelle 3 enseignements au choix parmi :
- parcours archéologie : préhistoire européenne -protohistoire européenne - Histoire de l’art antique - Archéologie classique
- parcours histoire de l’art : histoire de l’art antique - histoire de l’art médiéval - histoire de l’art moderne - histoire de l’art contemporain
UE 2 Disciplinaire professionnalisante (spécialités) :
- parcours archéologie : gaule romaine + 3 enseignements au choix parmi : anthropologie et archéologie funéraire - archéozoologie - numismatique - archéologie du bâti antique
- parcours histoire de l’art : 3 enseignements au choix parmi méthodes et pratiques en archéologie et art médiéval - méthodes et pratiques en art moderne - méthodes et pratiques en art contemporain - histoire de la photographie - histoire du cinéma
UE 3 Disciplinaire professionnalisante (méthodes et outils) 3 enseignements au choix parmi :
- parcours archéologie : dessin archéologique - paléoenvironnement - Epigraphie des mondes anciens (en histoire) - archéologie spatiale
- parcours histoire de l’art : étude du patrimoine bâti régional XII-XIXè siècle - matières et techniques - traitement d’images - paléographie médiévale (histoire) - paléographie moderne (en histoire)
UE 4 d’ouverture (commun au 2 parcours) : langue vivante (anglais, allemand, espagnol, italien) + histoire des collections et des musées - arts et civilisations : Asie- Europe
UE 5 professionnalisation : stage professionnalisation (10 jours) - patrimoine : conservation, médiation, interprétation

SEMESTRE 6
UE 6 Disciplinaire chrono-culturelle 3 au choix parmi :
- parcours archéologie : préhistoire européenne -protohistoire européenne - Histoire de l’art antique - Archéologie classique
- parcours histoire de l’art : histoire de l’art antique - histoire de l’art médiéval - histoire de l’art moderne - histoire de l’art contemporain
UE 7 Disciplinaire professionnalisante (spécialités) :
- parcours archéologie : gaule romaine + 3 enseignements au choix parmi : anthropologie culturelle et ethnologie en archéologie - préhistoire ancienne - numismatique - histoire et théorie de la restauration en architecture
- parcours histoire de l’art : 3 enseignements aux choix parmi : méthodes et pratiques en archéologie et art médiéval - méthodes et pratiques en art moderne - méthodes et pratiques en art contemporain - histoire du cinéma
UE 8 Disciplinaire professionnalisante (méthodes et outils) 3 enseignements au choix parmi :
- parcours archéologie : bases de données et quantifications en archéologie - productions artisanales et histoire des techniques- épigraphie des mondes anciens (en histoire) - éditions électroniques, humanités numériques et histoire des arts
- parcours histoire de l’art : approche du patrimoine architectural XX-XXIè siècle - histoire et théorie de la restauration en architecture -marché de l’art- paléographie médiévale (histoire) - paléographie moderne (histoire) - éditions électroniques, humanités numériques et histoire des arts
UE 9 d’ouverture : langue vivante (anglais, allemand, espagnol, italien) - arts et civilisations : art global (commun au 2 parcours) + histoire de l’archéologie (parcours archéologie) histoire de l’histoire de l’art (parcours histoire de l’art)
UE 10 Professionnalisation (commun aux 2 parcours) : projet personnel professionnalisant - patrimoine : conservation, médiation, interprétation

Professionnalisation
En partenariat avec les Musées, les Bibliothèques municipales, les Archives (municipales et départementales) et avec les Services généraux de l’Inventaire, les Services régionaux de l’archéologie, l’Institut National de Recherche Archéologiques Préventives, des Services de collectivité et des entreprises privées d’archéologie, des stages de découverte (donnant lieu à une note bonus) sont possibles dès la 1ère année et des stages sont organisés en 2ème et 3ème années (inclus dans la maquette d’enseignement). Un stage et un projet personnel professionnalisants sont ainsi prévus en 3ème année. Le « stage professionnalisant » de L3, dont la durée doit être au minimum de 10 jours, est un stage en milieu professionnel dans les disciplines liées à l’archéologie ou l’histoire de l’art. Il doit permettre à l’étudiant une première incursion dans le milieu professionnel. Le choix du stage à l’initiative de l’étudiant se fait avec un enseignant référent. Ce stage pourra être rétroactif s’il a eu lieu dans l’année précédant la rentrée.
Les différents enseignements sont dispensés sous forme de cours magistraux (CM) et de travaux dirigés (TD) dans certaines matières. L’essentiel des cours se déroule à Dijon, sur le campus, mais certains cours et stages sont mutualisés avec l’Université de Franche-Comté à Besançon.


- Espace Numérique de Travail (ENT)

Cet espace numérique permet notamment d’accèder à la plateforme pédagogique PLUBEL, à la messagerie étudiante, aux espaces WIFI, d’obtenir des relevés de notes, certificats de scolarité et d’avoir accès au dossier étudiant.
Les étudiants s’inscrivant pour la 1ère fois à l’Université de Bourgogne doivent activer leur compte numérique sur ent-bourgogne.fr. Un mode d’emploi est mis à disposition en début d’année universitaire.

- Préparation à la vie professionnelle :
Lors de 2 séances de 3 heures, des intervenants extérieurs expliqueront leurs métiers et les parcours ou diplômes nécessaires (INRAP, musée…).

Modalités d’admission
- Première année de Licence :
Sont admis de droit les titulaires des diplômes suivants Baccalauréat de toutes les sections Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU) Sur décision de la commission de validation des acquis, les candidats ne possédant pas l’un de ces titres, sur dossier et éventuel contrôle de connaissances.

- Deuxième année de Licence :
Sont admis de droit, les étudiants déclarés ADMIS en L1 d’Histoire de l’Art
Sur décision de la commission de validation des acquis, tout autre cas après examen de dossier.

- Troisième année de Licence :
Sont admis de droit les étudiants déclarés ADMIS à la L2 d’histoire de l’art et archéologie
Sur décision de la commission de validation des acquis, tout autre cas après examen de dossier.
La procédure de validation des acquis de l’expérience (VAE), pratiquée dans le cadre de jurys composés d’enseignants et de professionnels, peut aussi permettre une admission directe à différents niveaux du cursus.

MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Les connaissances sont évaluées sous forme de contrôles continus réalisés au cours du semestre et/ou d’une épreuve terminale organisée en fin de semestre.
Le poids relatif des contrôles continus dépend de chaque UE et se traduit par l’affectation d’un coefficient.
Une session d’examen est organisée à la fin de chaque semestre. Pour tous les semestres, une 2e session dite de rattrapage est prévue au mois de juin.
Les modalités de contrôle des connaissances sont définies par le référentiel des études LMD

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Twitter

Université de Bourgogne